May 30. #PapersForAll solidarity with the undocumented in struggle in France. //Solidarité avec les sans-papiers en lutte en France.

Dear sisters and brothers,


We send solidarity greetings for your demonstrations and actions in Paris and
other cities across France, today Saturday 30 May 2020. Our network,
including women and men in the UK, Thailand, Peru, the US and other countries
are with you in demanding #PapersForAll. Our support call is here
We particularly salute women who, we know from experience, care for and keep
together families and communities, a hard job in times of coronavirus,
destitution and many survival struggles.

Like in many other countries, we appreciate you face a very repressive
government.


We draw strength from your courage and determination in taking to the streets,
action which gives visibility to and re-energises demands for #Papers for All,
everywhere.
We are sharing your actions on social media, and organising an on-line


screening of the film Le Ballade des Sans-Papiers, Paris (1996).
That year, the Sans-Papiers movement, led by African women and men, were
first to occupy churches, go on hunger strikes and take to the streets
demanding Papers for All. It inspired many other immigrant collectives and the
wider movement, establishing our refusal to be labelled “illegal” immigrants. We
have every right to cross borders, move country, and to survive. We have a
right because we have contributed over generations, including trillions stolen by
France and other colonial powers during the Atlantic slave trade.


We have been campaigning for immigration rights since we started, and since
the mid-80’s organising with asylum seekers and undocumented immigrants,
against detention, deportation and destitution. We campaign with other
organisations and networks in Europe, Latin America and the US. We join with
you today, demanding immediate, unconditional right to stay for all. The
movement is spreading like wildfire.


Let us know how we can best support you.

Chers sœurs et frères,


Nous envoyons nos salutations de solidarité pour vos manifestations et actions à Paris et dans d’autres villes de France, aujourd’hui samedi 30 mai 2020. Notre réseau, comprend des femmes et des hommes au Royaume-Uni, en Thaïlande, au Pérou, aux États-Unis et dans d’autres pays, est avec vous pour exiger #PapersForAll. Notre action d’appui est annoncée ici.

Nous saluons particulièrement les femmes qui, nous le savons d’expérience, prennent soin des familles et les communautés et s’assurent qu’elles restent unies, un travail difficile en période de coronavirus, de dénuement et de nombreuses luttes pour la survie. Comme dans de nombreux autres pays, nous savons que vous êtes confrontés à un gouvernement très répressif.

Votre courage et votre détermination à descendre dans la rue nous renforcent. C’est une action qui donne de la visibilité et redynamise les demandes de #PapersForAll partout. Nous partageons vos actions sur les réseaux sociaux et organisons une projection en ligne du film Le Ballade des Sans-Papiers, Paris (1996). Cette année-là, le mouvement des Sans-Papiers, dirigé par des femmes et des hommes africains, a été le premier à occuper des églises, à faire des grèves de la faim et à descendre dans la rue pour exiger des papiers pour tous. Il a inspiré de nombreux autres collectifs d’immigrants et un mouvement plus large, établissant notre refus d’être étiquetés comme immigrants «illégaux».


Nous avons le droit de traverser les frontières, de nous déplacer vers d’autres pays pour survivre. Nous avons ce droit parce que nous avons contribué au fil des générations, y compris des milliers demilliards de dollars volés par la France et d’autres puissances coloniales pendant la traite des esclaves.


Nous faisons campagne pour les droits à l’immigration depuis nos débuts et depuis le milieu des années 80, nous faisons campagne avec des demandeuses et demandeurs d’asile et des sans-papierscontre la détention, l’expulsion et le dénuement. Nous faisons campagne avec d’autres organisations et réseaux en Europe, en Amérique latine et aux États-Unis. Nous nous joignons à vous aujourd’hui
pour exiger le droit immédiat et inconditionnel de rester pour tous. Ce mouvement se répand comme une traînée de poudre.

Dites-nous comment nous pouvons le mieux appuyer votre action.


La lutte continue

Femmes de couleur dans la Grève mondiale des femmes womenofcolour@globalwomenstrike.net
Payday réseau d’hommes avec la la Grève mondiale des femmes payday@paydaynet.org

%d bloggers like this: